Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 03:29

Samuel Amoussou

Lors du traditionnel point de presse animé quotidiennement par le spécialiste des questions juridiques au sein de l’alliance ABT, Raymond Dossa a félicité le candidat Antoine Dayori pour avoir très tôt invité les siens, c’est-à-dire les militants et sympathisants acquis à sa cause, à voter ABT. Selon lui, Dayori a fait preuve d’intelligence et il serait souhaitable que plusieurs autres candidats en lice pour les prochaines élections présidentielles, lui emboitent le pas. Pour ce qui est de la question récurrente de la Liste électorale permanente informatisée (Lépi) source de polémiques, Raymond Dossa a fait comprendre que, des propos tenus hier par le président de l’Assemblée nationale, le soit disant consensus n’existerait que de nom. Sinon comment comprendre qu’après une médiation qui a abouti à un consensus et donc une entente entre les parties, qu’il y ait autant de difficultés à réunir 42 signatures sur 83, pour la convocation d’une session plénière à l’Assemblée. Ce qui a amené le conférencier à poser la question de savoir pourquoi voudrait-on faire perdurer le cafouillage et à quelles fins ? Raymond Dossa n’a pas manqué de faire allusion aux nombreuses cérémonies de poses de premières pierres auxquelles procède ces derniers temps le chef de l’Etat. Selon lui, ces poses tous azimuts de premières pierres à travers plusieurs villes du pays alors même que l’on est en pleine période de campagne électorale, relèvent de la démagogie. Et le peuple béninois n’étant pas dupe, saura faire son choix en temps opportun. Par rapport à la distribution des cartes d’électeur qui aurait démarré depuis quelques jours, Raymond Dossa a rappelé que jusque là, bien des localités n’ont pas encore connu le démarrage du processus. Il a aussi affirmé que l’alliance ABT se prononcera dans les tous prochains jours, sur la situation sociopolitique du pays et ce, au moyen d’une déclaration solennelle.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !