Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 04:11

Annie Léwan

Depuis quelques années déjà, les discours des hommes politiques se succèdent et pourtant se ressemblent tous. Même la démarche gagne en monotonie, le style de mobilisation et de campagne à l’américaine introduit dans notre pays avec le renouveau démocratique s’est installé et depuis, cela est comme une institution. Aux dernières nouvelles, c’est encore sur ce principe que la majorité des hommes politiques et leur état-major fonctionnent pour la conquête du pouvoir. Sans prêter des intentions d’aspirant à un poste politique à Pierre Osho, on peut légitimement déduire que sa démarche qui est loin d’être  similaire à celle des autres, elle tranche d’ailleurs carrément avec les habitudes établies jusque-là, laisse penser que l’homme est intéressé par la perspective de représenter le peuple. Pour qui se souvient de certaines déclarations de l’ancien ministre et compagnon de route du Général Kérékou, il faut plutôt s’attendre, s’il venait à être candidat, à ce que ce soit pour la magistrature suprême. 

On peut,  dès lors, mettre ces différentes sorties sur le compte d’un objectif politique en gestation. En tout état de cause, la particularité chez lui est qu’il n’a jusqu’ici organisé aucune sortie politique dans le genre traditionnel avec tout le tapage que cela suscite. Au contraire, c’est à pas feutrés et dans un style jugé innovant par certains observateurs que l’ancien ministre de Kérékou  mène sa barque. Ainsi,  il continue de sillonner les destinations du pays qu’il a ciblées pour sensibiliser. Avec les populations desdites zones, c’est à bâtons rompus qu’il s’entretient sans artifice.

 De ce fait, il veut apporter une note rafraîchissante au train des rencontres politiques avec les populations. Surtout quand les thèmes abordés sont entièrement tournés vers les populations  concernées.

Pour plusieurs analystes,  il s’agit d’une approche qui correspond parfaitement aux attentes sociopolitique et culturel, et qui peut réserver de grosses surprises  à ceux qui se méprennent sur cette stratégie. C’est pourtant cette arme que Pierre Osho appelle ‘’la  prise de contact’’ .

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !