Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 03:24
(Ça ne sent pas bon pour Yayi) Eric Tchiakpè Abdoulaye Bio Tchané était Samedi dernier à Porto-Novo, dans le cadre des obsèques de feu Alli Najim Deen , cadre de la douane admis à la retraite et décédé des suites d’une longue maladie. Le défunt était un ami et un collaborateur de l’actuel président de la Boad du temps où il était ministre de l’économie et des finances. Etant très lié à la famille, Abdoulaye Bio Tchané a effectué le déplacement pour venir soutenir la famille éplorée parmi laquelle il compte encore des amis. L’occasion était aussi assez belle pour rencontrer d’autres figures de la vie économique, politique et sociale au Bénin. Ainsi Abdoulaye Bio Tchané a brièvement échangé avec, selon l’endroit où il se trouvait, au domicile du défunt ou au cimetière musulman de Porto-Novo, quelques anciens ministres de Kérékou comme Massiatou Lauriano, Tabélé Omitchessan et aussi et surtout, l’homme d’affaires Patrice Talon. Ce dernier visiblement heureux de rencontrer le Président de la Boad, n’a pas boudé son plaisir. En témoigne les nombreux sourires échangés. On peut en déduire que le courant entre l’ancien bailleur de fonds de Yayi, du temps des vaches maigres, et l’ancien Directeur Afrique du Fmi, passe très bien et est étonnamment chargé d’énergie positive. Ce qui est un premier pas prometteur quand on se rappelle les tribulations dans lesquelles l’ont conduit son engagement aux cotés de Boni Yayi, une fois élu. On pourrait envisager qu’une autre tentative, histoire de prendre une revanche sur l’histoire ne serait pas exclut pour cette fois, un ticket gagnant. Toujours est –il que cette rencontre est encourageante pour Abt et que cela ouvre probablement la porte à d’autres rencontres, celles-là plus discrètes. Si le ciel augure d’être radieux pour la relation Tchané-Talon, il s’annonce sous de mauvais auspices pour l’ancien couple Yayi-Talon. Connaissant la nature belliqueuse et très jalouse de Yayi, il y a fort à parier que la moutarde montée au nez, il convoque le milliardaire, pour lui poser des questions sur ses nouvelles fréquentations. Cela étant, on peut gager que la réponse de Patrice Talon sera à la hauteur de l’incurie de la question, si elle venait à être posée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !