Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 07:35

Depuis l’avènement du renouveau démocratique, jamais un candidat issu d’un parti politique n’a réussi à prendre le pouvoir. Toute chose qui constitue un échec pour la classe politique béninoise. Pour conjurer le mauvais sort et surtout corriger le tir, les formations politiques les plus en vue dans le pays se sont mis ensemble. C’est ainsi que l’Union fait la Nation a été créée pour dégager un candidat capable de tenir tête au président Boni Yayi, candidat à sa propre succession pour le compte de la présidentielle de mars 2011. Malheureusement pour l’Un, la combinaison Union fait la nation n’a pas été gagnante. Boni Yayi ayant remporté la présidentielle dès le premier tour. Convaincu de ce que c’est à travers l’Un que les partis politiques parviendront à prendre le pouvoir, l’échec de 2011 n’a pas suffi à disloquer le groupe. Même s’il est très tôt pour le dire, c’est avec l’Union fait la  Nation que la vieille classe politique veut affronter l’échéance de 2016. Avant le virage à 200 km/h de la Renaissance du Bénin (Rb) et sa prise de distance d’avec l’Un, Léhady Soglo qui semblait être le prochain candidat a gravement hypothéqué ses chances d’être le porte-étendard de ce regroupement politique. Du coup, ce sont d’autres noms qui circulent, notamment celui du maire de Ouidah Adjovi Sévérin et de celui du président du patronat Sébastien Ajavon. Si le premier part favori avec un léger avantage du fait de son expérience en politique, il convient de dire que tout n’est pas gagné d’avance dans la mesure où le second est financièrement puissant et cela peut aider à changer la donne surtout qu’au Bénin, les politiciens bougent au gré du ‘’gombo’’ et non au gré de la conviction. De même, il n’est pas exclu qu’un troisième larron vienne bouleverser la donne. Pour le moment, nous sommes encore loin de 2016 et avant les 4 prochaines années, beaucoup de choses peuvent encore se passer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !