Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 05:46

 

Le 22 novembre 2011, Candide Azannaï, Zéphirin Kindjanhoundé, Barthélémy Kassa, Thomas Ahinnou, Zinsou Edmond, et Yacoubou Malèhossou ont prêté serment devant le président Boni Yayi en tant que nouveaux membres de la Haute cour de justice. Une cérémonie qui annonce bien évidemment le renouvellement du bureau de cette auguste institution de l’Etat à cause du départ de certaines personnes et l’arrivée d’autres.  C’est justement ce jour que va se dérouler l’élection du bureau de la Haute Cour de justice. Vu l’enjeu et les convoitises que suscite l’élection des membres du bureau d’une institution, il ne faut pas en attendre moins au niveau de la Haute cour de justice car les appétits sont grands bien que les concurrents n’aient pas le mime gabarit ou le soutien nécessaire. Même si la probabilité est forte pour que le professeur Théodore Holo se succède, il n’en demeure pas moins que des noms sont cités pour le remplacer, furent-ils ridicules ou pas. Tout est possible si on s’en tient au fait que la Haute cour de justice instituée par la Constitution du 11 décembre 1990 pour juger les plus hautes autorités politiques pour les actes commis dans l'exercice ou à l’occasion de l’exercice de leur fonction, demeure une institution passive et surtout budgétivore sur le dos squelettique du contribuable béninois, et qui jusque-là n’a rien démontré dans son domaine parce que les délires se faisant légion et les mis en cause circulant sans aucune forme de procès, sans aucune crainte. C’est pourquoi on ne cesse d’évoquer entre autres : les noms de Candide Azannaï et de Zéphirin Kindjanhoundé comme de probables aspirants à la présidence de la Haute cour de justice. S’il est permis de rêver, que perdent-ils à essayer à remplacer Holo ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !