Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 04:29

Le gouvernement du docteur  Thomas Boni Yayi a envoyé à l’Assemblé nationale le vote d’une loi pour la régularisation du droit de  grève au Bénin. Suite à cette expédition, les syndicalistes sont montés au créneau hier pour exprimer leur désaccord face à ce comportement du gouvernement. Ces derniers menacent de paralyser toute l’administration béninoise si les députés votent cette loi. Le premier viseur de Raouf Affagnon et ses camarades est la rentrée académique qui s’annonce.

 

Houessinon florent (stag)

Suite aux grèves perlées dans l’administration béninoise, le président de la république, Thomas Boni Yayi, vient d’envoyer à l’hémicycle un projet de loi portant sur la règlementation du droit de grève dans notre pays. En effet, l’organisation des syndicats vient quant à elle, d’affirmer sa position par apport à cet acte du gouvernement. Selon le porte-parole des syndicats, Raouf Affagnon, le président de la république en initiant un tel projet, viole largement les principes de l’OIT. Mieux, le porte-parole du syndicat des trois ordres de l’enseignement pense que ce projet porte gravement atteinte à la liberté syndicale dans notre pays. Le slogan qui a été employé pour désapprouver ce comportement de l’homme du Changement fut « touche pas à ma loi ». Raouf Affagnon et ses  collègues n’entendent pas s’arrêter en une simple sortie médiatique. Le porte-parole de la rencontre d’hier a invité tous les syndicats à se mobiliser contre ce projet de loi. De plus, Raouf Affagnon promet de commun accord avec ses camarades, mener une marche gigantesque sur l’Assemblée nationale si les députés à œil fermé, votent ce projet de loi. Il menace même de bloquer systématiquement la rentrée du 03 Octobre prochain. Le porte-parole du syndicat des trois ordres de l’enseignement envisage un boycott pur et simple de la rentrée académique si YAYI ne rebrousse  pas chemin. Pour Affagnon et ses collègues, la jouissance des droits de grève au Bénin est l’une des armes du fonctionnaire béninois. Vivement que le gouvernement joue à la carte de l’apaisement pour une rentrée effective.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Société
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !