Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 00:49

(Le Chef de l’Etat peut dormir tranquille sur ses lauriers)

 

Frédéric m. Adounvo

Il est connu que certaines personnes, sans bases électorales, soutiennent le chef de l’Etat, le Dr Boni Yayi juste pour leurs intérêts personnels. Mais parmi ses plus grands soutiens, il y a le Cpp de Jean Gounongbé et plus particulièrement le mouvement des femmes ‘’yonnou zogbin’’  qui signifie littéralement : ‘’femmes lumière’’. Ce mouvement dont la sortie officielle a eu lieu à Soclogbo dans la commune de Dassa le samedi 05 février dernier a, à sa tête la conseillère technique du ministre des sports, Christelle Houndonougbo Zossou. Cette brave et vaillante femme est non seulement convaincu de l’idéologie du Changement, mais reste aussi une mobilisatrice exceptionnelle de foule au profit du Chef de l’Etat. La cérémonie a débuté à 15 heures environ au Ceg Soclogbo devant un parterre de personnalités venues soutenir Christelle Houndonougbo et une foule immense sortie des quatre coins de la commune de Dassa et en particulier des arrondissements de Gbaffo, Paouignan, Kpingni, Dassa1 et Dassa2. Chants et danses folkloriques ont ponctué les différentes allocutions prononcées à cette cérémonie. Le premier à prendre la parole fut le chef d’arrondissement de Soclogbo, Gnanhoui Martin qui a réaffirmé son soutien à Christelle Houndonougbo et à travers elle, au Chef de l’Etat, lui promettant le soutien total des populations de son arrondissement. Les représentants des élèves, des femmes, et des jeunes ont aussi tour à tour pris la parole pour dire, les uns, leur admiration à Christelle Houndonougbo qui à travers ses actions d’une manière générale et celles envers les élèves en particulier prouve à quel point elle a, à cœur le bien-être des populations. Quand aux autres, ils l’ont encouragé à persévérer dans sa lutte pour le développement de sa région natale au côté du Dr Boni Yayi dont elle est l’une des plus vaillantes amazones. Il faut noter dans toutes les interventions le vœu des populations de voir très prochainement leur localité electrifiée. Cette demande qui n’est pas une surprise pour Christelle Houndonougbo a aussitôt reçu sa réponse dans son discours. En effet, les études sont en train d’être faites pour concrétiser ce vœu cher aux populations de Soclogbo, a ajouté Christelle Houndonougbo. Mieux, la route allant de Dassa à Soclogbo est déjà en chantier et sera livrée dans quelques mois, a-t-elle poursuivi. Ce qui justifie  son soutien ferme à Boni Yayi grâce à qui, de nombreuses infrastructures sont en train d’être réalisées à Dassa comme en témoigne le giratoire dont le financement est déjà bouclé. Si pendant de nombreuses années, les élus des 6ème et 5ème  circonscriptions électorales n’ont rien pu faire aux populations et qu’en 5 ans seulement le Dr Boni Yayi ait réussit à construire tant d’infrastructures, il est normal qu’on le soutienne et surtout qu’on lui permette de continuer et d’achever ses grands chantiers. Ainsi,  elle s’engage à continuer de marcher droit dans ses bottes aux côtés de Boni Yayi pour le développement de Soclogbo : ‘’le moment est venu de nous mettre devant nos responsabilités et notre devoir sacré afin de barrer la route aux marchands d’illusions’’, dixit Christelle Houndonougbo Zossou. Plusieurs partis amis ont fait le déplacement de Soclogbo pour soutenir cet apôtre du Changement dans les Collines. Au nombre des invités, on pouvait remarquer la présence de l’ancien Ministre Joseph Sourou Atin, de Jean Gounongbé etc. Tout ceci sous le regard bienveillant de sa majesté Tozé Toffon 2, roi de Soclogbo.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !