Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 02:50

Suivant les instructions du ministre Benoît Dègla, le dispositif de sécurisation des personnes et des biens marche à merveille même si des individus mal intentionnés tentent  de troubler la quiétude des paisibles populations. C’est ainsi qu’un malfrat en provenance du Nigeria où il a dérobé 500 millions de francs CFA environ à son patron est finalement tombé dans les mailles du filet des Raid. Dans le même temps, le poste de police spécial d’Hilacondji a arrêté une drogue de 8kg.

Le Bénin ne sera pas un refuge pour les malfrats qui pensent y trouver asile après leur forfait à l’étranger.  Un individu qui a dépouillé son patron de près de 500 millions de nos francs l’a appris à ses dépens. Lancé sur ses pistes par Interpol, les éléments du Commandant Raid Noudofinin a fini par localiser le voleur dans la zone du Mono avant de lui mettre la main dessus. Son lieu de refuge a fait l’objet d’une perquisition et les enquêtes se poursuivent. Mais ces prouesses n’auraient pas eu lieu s’il n’y avait pas des hommes avertis dans le rang de la police Nationale. Au nombre de ces hommes figure  le chargé de l’Interpol au Bénin, Nékoua Mampiara qui est en réalité celui qui a filé la mèche au Commandant Raid. Selon les informations à nous parvenues le commissaire Mampiari suivait depuis un certain moment le malfrat arrêté malgré sa suspension par le ministre dans le cadre de l ’affaire qui l’oppose à un couple camerounais il n’a pas baissé les bras. Mais malheureusement, ce monsieur dynamique qu’il soit, à cause des mauvaises langues a été relevé de ses fonctions. Le ministre Dègla, pour la sécurité des populations  doit se mettre au dessus de la mêlée et  réintégrer dans ses fonctions ce brave homme qui a l’amour de ce qu’il fait.

Encore de la drogue arrêtée

Après Ouidah, c’est au tour des policiers de Hilacondji de mettre la main sur une cargaison de plus de huit kilos de drogue dans la nuit du jeudi au vendredi dernier. Les malfrats ont voulu déjouer la vigilance des forces de police en faisant trainer le colis dans un grand sac par un usager piéton. Le colis a été transmis à l’ocertid pour la suite de la procédure.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Société
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !