Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 05:15

Le Cadre de concertation des confessions religieuses (Cccr)a organisé une conférence de presse hier pour réagir par rapport au mémorandum du ministre Armand Zinzindohoué. Une occasion pour les membres du cadre de donner leur part de vérité dans l’affaire Icc-Services. Après les explications sur la genèse du cadre de concertation et sur le choix de son président, le ministre Zinzindohoué, jusqu’à ce qu’on le relève de ses fonctions, ils se ont dit surpris et être dans le regret d’avoir lu dans certains journaux le mémoire de l’ex-ministre de l’intérieur malgré les conseils à lui prodigués par les membres du cadre de Concertation. Ainsi, prenant acte du contenu du mémo, ils ont, dans leur déclaration, battu en brèche ce qu’ils appellent les ‘’allégations’’ de leur frère Armand Zinzindohoué, en six (06) points. C’est à travers ces six points qu’ils ont montré l’implication du ministre dans l’affaire Icc-Services allant de ses relations personnelles avec Emile Tégbénou jusqu’à ses différentes présences aux manifestations organisées par les responsables de Icc-Services en tant que parrain. En aucun cas, le Cadre de concertation n’a parlé d’une quelconque implication du chef de l’Etat dans cette affaire. Pour mieux étayer la chose, ils s’en tiennent aux déclarations de Me Kato Attita. Lire l’intégralité de la déclaration du Cadre. Déclaration Messieurs les journalistes, chers compatriotes, Je vous souhaite la bienvenue à cette Conférence de Presse. Qu'il vous souvienne que les chrétiens ont joué un rôle important dans I’ élection du Président YAYI Boni. Ce soutien est dû au fait que lui¬ même soit chrétien. Pour rester coller aux différentes couches ayant contribué à son élection, les chrétiens ont initié un Cadre de Concertation permettant aux chrétiens de se retrouver lors des différentes manifestations religieuses (conventions, fête des moissons, inaugurations et autres). Notre frère en christ Armand ZINZINDOHOUE a été choisi Président de ce Cadre quand il était en poste, et avait conduit à chaque fois les différentes délégations à ces manifestations. Nous rappelons au passage que toutes nos manifestations ont été principalement financées par notre frère YAYI Boni. C'est avec un pincement au cœur et un grand regret, que nous venons de lire Ie mémoire publié par notre frère Armand ZINZINDOHOUE dans plusieurs quotidiens de ce jour, mercredi 08 Septembre 2010. Depuis que I’ ancien Ministre de l'intérieur et de la Sécurité Publique a été relevé de ses fonctions nous ne cessons de I’ assister, de I’ encourager à garder la foi et à rester toujours loyal à son chef. Le frère Armand ZINZINDOHOUE par cet acte, vient de décevoir tout le corps de christ en général et les membres de notre cadre en particulier. Dans Ie même temps, notre frère Armand ZINZINDOHOUE pour qui des milliers de chrétiens prient nuit et jour pour que Dieu le pardonne de cette situation dans laquelle il se trouve, il vient plonger par cet acte tout le corps de christ dans une situation de consternation. Contrairement aux allégations de notre frère Armand ZINZINDOHOUE, nous apportons notre part de vérité dans I’ affaire ICC Service. 1- A notre connaissance Monsieur TEGBENOU Emile n'est pas membre de notre Cadre de Concertation et mieux n'a jamais participé à nos activités, ni finance directement ou indirectement nos activités ; 2- En vérité notre frère Armand ZINZINDOHOUE entretient des rapports personnels avec le sieur TEGBENOU Emile en collaboration avec Monsieur SOGBOSSI Guillaume; 3- Nous avons été invités par nos frères célestes à I’ inauguration de leur temple de Malawi en présence de notre frère Armand ZINZINDOHOUE qui était le chef de la délégation; 4- Le président de notre cadre de Concertation le frère Armand ZINZINDOHOUE a été souvent sollicité comme parrain lors des fêtes, manifestations et inaugurations diverses. Dans ce cadre, plusieurs membres du Cadre ont été souvent sollicites par le Ministre pour I’ accompagner. Rappelons au passage que ces différentes sorties ont été I’ initiative personnelle du Président du Cadre, notre frère Armand ZINZINDOHOUE et non sur ordre de Chef de L'Etat; 5- A aucun moment notre Président du Cadre de Concertation, ne nous a jamais informés des activités politiques du sieur TEGBENOU Emile en faveur du Dr Boni YA YI ; 6- Quand à la visite du Chef de l'Etat au domicile de Monsieur Guy AKPLOGAN, cela relève de I’ initiative des responsables de l'Eglise du Christianisme Céleste comme ils I’ont d'ailleurs dit dans leur conférence de presse ; En sommes, nous, membres du Cadre de Concertation réalisons que notre frère Armand ZINZINDOHOUE a abusé de notre confiance, en faisant sa propre promotion et non celle de notre frère YAYI Boni que nous avons soutenu et continuons de soutenir. Nous estimons que par cet acte, notre frère bien aimé Armand ZINZINDOHOUE a trahi I’ esprit de notre cadre, et a balayé du revers tous les conseils et exhortations que lui ont prodigués tous les hauts responsables du corps de christ au Benin. Quand à I’ implication ou non du Dr YAYI Boni dans le dossier ICC Services, notre Cadre de Concertation s'en tient aux déclarations de maitre CATO ATTITA et disons que c'est une affaire non lieue.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !