Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 05:55

L’honorable député Janvier Yahouédéou fait partie des rares hommes politiques à conviction en ce sens q’il n’est pas venu à la politique pour ses intérêts mais plutôt pour ceux du peuple. Farouche opposant du régime Kérékou, Janvier Yahouédéou après avoir été candidat malheureux au 1er tour de la présidentielle de 2006, a soutenu au 2nd tour  le candidat Yayi Boni qu’il croyait meilleur aux autres.  Seulement, chemin faisant, le député s’est rendu compte que les idéaux qui l’ont amené à soutenir Yayi  sont trahis. Ne voulant pas s’associer à la gestion calamiteuse qui est faite du pouvoir, l’homme s’est tout de suite rangé dans l’opposition. C’est de sa position d’opposant qu’il a notamment interpellé le gouvernement sur certains dossiers brûlants à savoir : les machines agricoles et la cession de  l’Ocbn. Mais ce qui étonne jusque-là dans l’attitude du député, c’est qu’à quelques mois de la présidentielle de mars 2006, il n’ait pas encore affiché sa position. Si les rumeurs l’annoncent du côté de Abt 2011, il n’a par contre pas encore réagi. Toute chose qui laisse outrevoir que le député est en train de voir,  d’analyser les contours de son choix pour ne pas avoir à le regretter. Nonobstant toutes ces considérations, seulement trois possibilités s’offrent à l’honorable Janvier Yahouédéou. Il peut faire l’option de soutenir la candidature de Abdoulaye Bio Tchané ou celle du candidat unique de l’Union fait la Nation, Me Adrien Houngbédji   ou carrément aller seul aux élections comme à ses habitudes. Cependant quel que soit le choix qu’il fera, cela ne sera pas sans conséquences vu le temps relativement court qui nous sépare de mars 2011.   S’il va avec Abt ou Houngbédji, on risque de lui jeter plus tard à la figure qu’il constitue un soutien de la 25ème heure  alors que s’il va en solo, c’est le temps qui jouera contre lui. Dans ces conditions, le député Yahouédéou a tout intérêt à vite donner sa position s’il veut que son électorat suive son mot d’ordre. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !