Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 03:47

Le weekend écoulé a permis à votre journal  de découvrir  les supercheries d’un vaste réseau de malfrats épaulés par un gradé de la police béninoise. Comme le dit un adage populaire : ‘’La présence du loup dans la bergerie ne favorise pas la tâche au berger’’. Selon, les informations reçues de sources généralement très bien informées, le réseau en question serait en train de réunir des fonds pour corrompre un gradé de la police afin que ce dernier  leur facilite la tâche dans leur prochain coup déjà en préparation. Le commissaire qui est actuellement à un poste très stratégique au sein de la hiérarchie policière, au lieu de rendre la tâche facile aux hommes en uniforme, la complique davantage. En effet, ce commissaire dont nous préférons taire le nom pour le moment a failli, par ses actes, faire échec à la commission chargée de faire la lumière sur  la crise socio-économique causée par les structures illégales de placement d’argent communément appelées Icc-Services et Consorts.  Pour cause, au lieu de mener des investigations pour connaître les tenants et les aboutissants de ce dossier d’escroquerie, il tient les responsables de ces structures informées du niveau d’avancement des investigations menées par la commission afin que les escrocs puissent prendre les dispositions nécessaires pour faire obstacle aux enquêtes. Mieux, certains spoliés en possession d’informations utiles à la bonne marche des activités de la commission se sont rapprochés d’un magistrat, membre de la commission mais celui-ci ne sachant pas que le commissaire était un ripou, les a orientés vers lui. Toute de suite, le commissaire s’est empressé d’aller  monnayer l’information en tenant informés les responsables de ces structures incriminées. Alors que la police a toujours sollicité l’apport et le soutien des populations pour l’informer afin de déceler et démanteler les réseaux de divorcés sociaux. Toujours dans ses agissements, le même commissaire a mis aux arrêts un informateur de la police parce qu’ayant constaté que celui-ci est au courant de ses affinités avec les réseaux mafieux. Depuis 6 mois, l’homme est en prison sans que les raisons de son incarcération ne soient connues. Avec donc la détention de cet informateur, les braquages ont repris de plus belle dans le pays, toute chose qui arrange ce commissaire car il doit continuer de prendre ses dividendes sur le butin des braquages. La présente trouvaille de ce commissaire mafieux est de contrôler l’entourage immédiat du ministre de l’intérieur afin d’officialiser  son partenariat avec  les réseaux d’escrocs. Pour réussir son coup, les bandits ont mis à la disposition du commissaire corrompu un trésor de guerre qui selon les informations à nous parvenues, contribuera à graisser la patte au ministre de l’intérieur, Benoît Dègla. Mais le ministre de l’intérieur dont l’intégrité ne souffre d’aucune insuffisance doit prendre ses précautions pour ne pas tomber dans le piège de ce commissaire véreux.

Jean Kpingla

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !