Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

28 décembre 2010 2 28 /12 /décembre /2010 06:01

charles-élysée d.

Toujours fidèle à sa ligne éditoriale qui est d’être la voix des sans-voix, votre journal Le Béninois Libéré a entrepris il y a environ un trimestre de cela, de porter à qui de droit les désagréments, les peines et autres calvaires que subissaient les usagers de ce tronçon en raison de l’état de dégradation avancée dans laquelle se trouvait cette voie, qui rappelons le est la route nationale inter-états N1 (Rnie 1). A travers une série d’articles dans lesquels votre quotidien n’a cessé de dénoncer le silence complice et coupable des autorités au plus haut niveau qui sont restées insensibles aux cris de détresse des populations et des usagers et les accidents mortels qu’on enregistrait sur ce tronçon, votre journal a au prix de lourds sacrifices écrit, pour dénoncer le fait. Mais fort heureusement, il a fait mouche au grand bonheur des usagers et des riverains. En effet, le président de la République, à travers le ministère des travaux publics et des transports a démarré les travaux de réfection dudit axe il y a environ un mois. Ces travaux qui ont été déjà exécutés à plus de soixante quinze pourcent (75%), créent la joie dans le cœur des usagers et des riverains qui ont laissé entendre que le président Yayi vient de gagner en estime dans leur cœur. Toute chose qui corrobore la thèse qui dit que ’’ quand on veut, on le peut’’.  Cela prouve que les autorités quand ils le veulent, elles sont capables de faire le bonheur des populations. Espérons que dans les jours à venir, les autres axes qui sont dans la même situation soient prise en compte par le gouvernement. Mais d’ores et déjà, nous annonçons que dans nos prochaines parutions, la voie Akassato/Bohicon, une voie qui se trouve dans un état comateux, sera notre prochaine cible.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !