Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 02:39
Rt Le vendredi 14 janvier 2011, Me Adrien Houngbédji, candidat unique de l’Union fait la Nation, a fait une descente inhabituelle au kiosque de journaux situé derrière le CNHU. C’était aux environs de 11h que le cortège de Me Adrien Houngbédji et de sa suite ont fait leur arrivée sous un tonnerre d’applaudissements, de slogans et des clameurs divers spontanément déclenchés par les habitués de ce célèbre kiosque de journaux, les zémidjans, plus nombreux ce matin. pour l’occasion, il y avait outre les membres du cabinet du Pdt, le Directeur national de campagne, Lehady Soglo, 1er adjoint au maire de Cotonou, quelques députés et membres du bureau politique du Prd. Place ensuite à quelques mots. Le Chef du 12e Arrondissement de Cotonou Brice Tchanhoun ne s’est pas empêché de présenter aux « amis Zem » qui était leur hôte du jour à savoir : Me Adrien Houngbédji, « candidat unique de l’UN ». Quant au porte-parole des Zems, qui a souhaité la bienvenue au président Houngbédji, il lui a dit tout le bien que les Zems du Bénin pensent de lui. Mieux, il lui a assuré que leur soutien est sans faille pour une victoire certaine, juste dans quelques semaines. Il y a eu aussi à l’endroit du candidat quelques doléances. « Les Zems disent clairement qu’ils sont prêts à la reconversion, pourvu que l’Etat leur trouve de meilleures débouchées. » Enfin, l’hôte du jour, le président Houngbédji a dit toute sa joie de se retrouver dans l’ambiance propre à ce kiosque. « Je sais aussi qu’il y a de nombreux diplômés parmi vous. L’Etat doit faire en sorte de vous trouver des projets et des solutions idoines. Et nous le ferons si nous venons au pouvoir. Nous ferons autrement que ce qui se fait actuellement », a-t-il affirmé. Après les échanges de mots, Me Adrien Houngbédji a feuilleté et acheté des journaux ; il s’est fait transporter par un zem avant de prendre congé de ses hôtes. Espérons que cette visite ait permis au candidat de l’Un de mesurer combien les zems le portent dans leur cœur. Et ce n’est pas pour rien qu’une sexagénaire ayant suivi toute la scène a déclaré : « c’était simplement beau, la victoire est certaine ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !