Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 03:43

a.l.

L’investiture de maître Adrien Houngbédji  en tant que candidat unique de l’Un est  prévue pour ce 18 Décembre 2010. Une date importante pour cette coalition de partis car elle devrait marquer le début officiel de la campagne pour l’élection de leur candidat unique. C’est curieusement ce jour et probablement  autour de la même heure qu’Albert Tévoèdjrè, le médiateur de la République, a choisi pour déclarer son soutien au Chef de l’Etat. Un soutien décalé qui s’inscrit dans une logique de contre-offensive  initiée pour  porter un coup à l’investiture du candidat de l’Un.  Pourtant, cet Albert Tévoèdjrè, politicien depuis Mathusalem,  ferait partie des tout premiers à avoir vomi le Changement  en  coulisse. Quel revirement est-on tenté de dire ? Mais il faut dire que les choses n’ont plus les mêmes valeurs à ses yeux ; autrement, on ne saurait expliquer par quelle alchimie, lui,  l’homme de tous les combats, le médiateur de la République, soit pris entre deux feux et s’apprêterait à adouber publiquement  un des  probables candidats. Ce candidat n’est autre que Boni Yayi,  l’actuel président de la République. Curieuse  attitude pour un médiateur de la République qui ce faisant, se départit de l’impartialité qui devrait être la sienne. Si Albert Tévoèdjrè venait devant les médias parler de choses positives qui n’existent que dans l’imaginaire de Boni Yayi, c’est qu’il a été très bien payé,  voire grassement. Or cela ne devrait pas en principe émouvoir ce vieux de la vieille qui en a vu d’autres et qui depuis environ 40 ans, rythme la vie politique au Bénin. Il aurait pu  incarner  la sagesse. Or c’est lui qui est convié à exécuter cette besogne, qui en réalité discrédite la fonction qu’il occupe. C’est à croire qu’à son âge, et avec tout son parcours qui n’est pas des moindres dans la sous-région qu’il aime être associé à des jeux de marionnettes.  Croisons les doigts que cette aventure déjà programmée n’entache durablement la réputation de neutralité de l’institution républicaine.       

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !