Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 02:11

Qu’il vous souvienne il y a quelques jours, le chef de l’Etat a envoyé une lettre de demande de comparution de 04 anciens  ministres à l’Assemblée nationale. On apprend que les élus du peuple se penchent sur le premier cas ce jour. Il s’agit de l’affaire Cen-Sad dans laquelle le ministre Soulé Mana Lawani a été cité. De sources bien informées, les députés n’ont ménagé aucun effort pour que la lumière soit faite sur ce dossier et que les responsabilités soient clairement situées. Les mêmes sources précisent que le dossier serait vide et qu’il n’y a rien qui éclabousse Yayi lui-même dans le dossier. Tout porte à croire que c’est sa volonté de nuire à son ancien ministre des finances dont les performances de bon gestionnaire sont appréciées par les institutions de Brettonwoods et qui était doigté à l’époque comme probable candidat aux élections présidentielles de mars 2011 et aussi celle de camoufler les autres volets du dossier qui l’ont conduit à cette extrémité dont il continue de payer les pots  cassés. Au nombre de ces volets, on peut citer les exonérations, la viabilisation des domaines distribués presque gratuitement aux amis et aux pasteurs qui n’ont pas hésité un seul instant à revendre ces espaces acquis très cher. Au regard de ce qui précède, la volonté des députés de voir le ministre François Noudégbessi est plus que légitime. Puisque-là il y a comme un grand trou qu’on veut faire disparaître en envoyant Lawani seul à l’abattoir. Malgré la volonté de son frère député qui milite en sa faveur à l’Hémicycle, la majorité des députés nourrissent le désir ardent de voir le ministre de l’Urbanisme, François Noudegbessi de comparaître devant la Haute de justice. Selon certaines indiscrétions, la plupart des résultats des enquêtes montrent que ce collaborateur et  frère en Christ de Yayi est bel et bien au cœur de l’affaire Cen-Sad. Affaire à suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !