Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 05:45
Que nous réserve le dénouement de l’affaire Icc-Services qui va prendre à bras le corps le gouvernement dès les premiers jours de la rentrée des classes ? Nul ne saura le dire exactement mais tout montre qu’il y a comme une certaine montée de l’adrénaline chez la plupart des épargnants de Icc-Services. Pour cause, ils ont misé tel au loto toute leur économie et espérait en récolter une fortune pour permettre à leurs enfants de commencer en beauté la nouvelle année scolaire et académique avec à leur disposition les fournitures dont ils ont besoin pour les enseignements. Malheureusement, la faillite est passée par là mettant du coup les comptes de la société plus qu’au rouge. Donc, ce sont des parents dépouillés de leurs maigres recettes qui voient approcher à grands pas la rentrée des classes en ne sachant pas comment arriver à accéder les demandes de fournitures de leurs enfants. Le plus dur pour eux, c’est que les opérations de recensement des épargnants n’a même pas fini pour qu’il songe au remboursement. Ce qui les met du coup en boule dès qu’ils entendent parler de la rentrée car évoquer celle-ci en face d’eux, c’est comme les provoquer, les narguer, ou leur rappeler leurs mésaventures avec Icc-Services. On comprend aisément que les annonces de démarrage de payement des épargnants à partir d’octobre prochain n’ont pas d’effet sur les gens. Sinon comment comprendre que les gens ne soient pas confiants en ce dévouement du gouvernement de Changement à saisir les biens des responsables de Icc-Services pour payer les victimes. Avec ces personnes escroquées qui veulent qu’on leur rende leurs dus avant la rentrée, il serait bon pour le gouvernement de commencer assez rapidement cette opération de restitution de sous afin de tuer le poussin dans l’œuf. Au cas contraire, il pourrait être submergé par la furie de ces victimes qui en ont marre d’attendre. Ce qui n’arrange pas du tout ses affaires à quelques mois des échéances de mars 2011.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !