Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

13 décembre 2010 1 13 /12 /décembre /2010 05:32

Lydia Touré

Le rendez-vous du week-end dernier  sur  le plateau d’Abomey  a été à n’en point douter,  le lancement du festival du Danxomé. Une occasion pour  les fils et  filles originaires de la région de se rencontrer à nouveau et surtout de reprendre langue avec leur base politique pour ce qui concerne les responsables politico-administratifs, en cette veille d’élection présidentielle et législative.  C’est ainsi que tous ceux que Abomey et environs comptent d’emblématiques en politique  et  d’un point de vue social, ont mis un point d’honneur à être présents. Tous,  sauf un, celui là même qui a la charge de la réhabilitation de la cité historique d’Abomey. Alors que tout le monde l’attendait comme bien d’autres encore, on ne sait trop pour quelle raison, Maxime Houédjissin a plutôt brillé par son absence. Ce qui n’a pas manqué de faire jaser quelques mauvaises langues, pour qui la désaffection du  très truculent supporter de Boni Yayi serait dû à la honte monumentale qu’il aurait essuyé récemment à la suite des révélations sur comment ont a géré le premier milliard dédié à la restauration de la cité historique. Depuis lors, les mêmes mauvaises langues affirment que le Dg Archa est devenu moins voyant et plutôt discret. Sa discrétion n’a  cependant pas empêché  les fils Soglo de s’échanger de chaudes accolades. Le Président de la renaissance du Bénin et son frère perché au gouvernement Boni Yayi,  Galiou Soglo n’ont pu s’empêcher de se réconcilier ou du moins de montrer  à ceux qui œuvrent pour leur désunion  ou  qui tenteraient de semer la discorde entre les deux frères, qu’ils sont à nouveau ensembles. Cela dit les positions politiques des deux hommes étant ce qu’elles sont, il ne serait pas étonnant de voir à nouveau les distances  se creuser. C’est sous ce signe que la jarre trouée, symbole de la toute puissance d’Abomey a été  réhabilitée des quolibets irrévérencieux du chef de l’Etat et repositionnée dans son contexte. Pour les Aboméens et peut être pas tous, la jarre trouée à retrouvée la splendeur qui est la sienne et ne saurait souffrir d’aucune confusion.

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !