Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 05:50

r.t.

Depuis plusieurs mois, les responsables de quelques partis politiques regroupés au sein de l’Un et d’autres alliances pendant la période électorale ne voulant pas goutter à l’amère sauce de l’opposition ont choisi la transhumance politique pour changer d’air. Après la Rb de Léhady Soglo, Valentin Houdé et Venance Gnigla de l’alliance Abt, c’est au tour du président du parti Marche, Dansou Dossa de rejoindre la table à manger de la mouvance. Pour ce qui concerne ce dernier, ce n’est pas étonnant puisqu’au lendemain du départ de la Rb pour la mouvance, l’homme avait déjà déclaré qu’il suivrait les pas de Léhady Soglo. Ce qui fut fait depuis quelques jours. Si son départ de l’Un ne constitue plus une surprise   pour personne, il convient de remarquer qu’à l’audience à lui accordée par le chef de l’État, l’homme avait sa lettre de démission de l’Un avec lui. Lettre qu’il a merveilleusement brandie à Boni Yayi. A quoi rime toute cette comédie est-on tenté de demander? En temps normal, la logique voudrait que ça soit le président du parti qu’il vient de quitter qui reçoive sa lettre démission mais il se fait que c’est à Yayi que le président Dansou adresse sa lettre de démission de L’Un. Et ce qui est curieux, c’est que le chef de l’État l’a acceptée. Ce comportement du chef de l’État n’a pas été du goût de certains responsables et observateurs de la chose politique. En prenant la lettre c’est foutre le bordel dans le paysage politique et si c’est cela la refondation, alors….s’est exclamé l’un d’eux. Tout porte à croire que, comme il n’y a plus d’enjeu, le chef de l’État a décidé de narguer tous ceux-là qui se sont ligués contre lui pendant la période électorale. Et vu aussi la façon dont l’audience a été conduite, il semble que tout a été monté pour toucher certaine sensibilité. Boni Yayi serait-il devenu roi des intrigues ? A suivre…

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Politique
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !