Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Fockly
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit.
De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.
  • La vie, c'est la positivité, l'espoir en un monde plus meilleur. Bref, un autre monde est possible comme on le dit. De plus, il faut être fier d'être ce qu'on est et de ce qu'on a.

Grain de sel

« Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre »

 

Lao-tseu

Rechercher

Savoir plus

Nous sommes tous...     


Le Béninois Libéré

Le journal du peuple

Le Bénin en Lumière

Ainsi va le monde !!!

 

Ebola : la recette béninoise !


Aux grands maux, les grands remèdes, dit-on. Annoncé comme une maladie qui n’a pas de remède comme le VIH/Sida, le virus Ebola créé toujours la psychose au sein des populations. Mais découragement n’est pas béninois car des Béninois semblent avoir trouvé une recette. En effet, des rumeurs circulent sur une soi-disant recette à base de sel et d’oignon. Est-ce pour se prémunir ou pour en guérir ? Bien malin qui peut nous dire si cela est faux ou pas. En tout cas, avec ces populations désemparées, le ministre de la santé a quand même du pain sur la planche…

14 août 2016 7 14 /08 /août /2016 11:35
Le Petit Angle:  Bring back Our "Compte rendu du Conseil des ministres"

Houn !!! On est encore là. Nouvelle semaine et l’actualité qui nous livre ses subtilités. Tout comme on les aime et les apprécie à leur juste valeur. Compte rendu des conseils des ministres qui tarda à sortir sur papier et comment tobouler un maire pour qu’il devienne doux comme un toutou et enfin le gbangban des étus de l’UAC.

Bring back Our Compte rendu du Conseil des ministres

Tchoo !!! On voit des choses dèh ! Petit chose qu’on avait en quelques heures seulement, aujourd’hui c’est plus œuf de caméléon ! 5 jours d’attente pour avoir enfin le compte rendu du conseil des ministres sur papier. Noooon, c’est trop ! Si ce n’est pas un record, ça l’est pour le moment car les Anglais disent « nobody know tomorrow ». Et comme trop, c’est trop, on va crier pour mettre fin à cet embargo d’informations du conseil. Tout simplement, « Bring back Our Compte rendu du Conseil des ministres ». De vous à moi, y a pas un secrétariat du gouvernement ou à la Marina ? A chacun son Boko haram, pardon son combat !

Insalubrité à Cotonou : Toute toboulance paie sur Léhady !

Avec la Toboulance, une ville se met en marche à coup sûr. Je ne vais pas le raconter mais je vais en dire un mot. Après avoir balayé aux côté du préfet Toboula samedi dernier, Léhady a pris la mesure de l’ampleur de la tâche à accomplir à Cotonou. D’où son communiqué de menaces l’encontre des auteurs des dépôts anarchiques des déchets sur les terres pleins centraux et trottoirs de la ville de Cotonou. Sinon, est-ce que c’est maintenant que le maire voit ces dépôts sauvages qui jalonnent sa commune. Bref, tout maire s’adoucit comme un toutou face aux actions avec zèle ou avec la Toboulamicine. Avis aux autres préfets !

Etudiants expulsés : Etre étudiant n’est pas une carrière envisagée à vie

Affaire de professionnel ! Même étudiant a son professionnel ! Koyi !!! Il y a vraiment matière à énerver les autorités universitaires parce qu’un pro est toujours exigeant. Trop exigeant même. Sinon comment comprendre que des gens qui se disent Etus soient en train de faire 10 ans, 11 ans, 12 ans et pis 15 ans pour finir seulement 4 ans d’études ? C’est trop dèh ! Il y a de quoi que les autorités rectorales perdent les boules et se décident à les expulser. Juste pour une pause de 5 ans ! Sérieusement, n’est-ce pas petit par rapport à leurs longues, très longues et infinies années d’études à l’Université d’Abomey-Calavi : 10, 10, 12 et 15 ans ? Quand même il ne faut pas faire du campus une carrière envisagée à vie et il faut savoir marquer une pause dans toute chose. Alors, chapeau pro Sinsin, pardon Prof Sinsin ! Mais Etus pros t’attendent quand même pour leur gombo brisé. Etu eéééééh !!! Etu aaaaaaaaaah !!! Mais pilule Sinsin-là ne fait pas dormir dèh !

Partager cet article

Repost 0
Published by Fockly - dans Actualité
commenter cet article

commentaires

A chacun sa force de frappe !

   A défaut de pirate, un pêcheur peut faire l'affaire !

 

Pourquoi chercher loin quand il y a à côté ? dit-on. C’est cette politique que les garde-côtes béninois ont pratiqué vendredi 11 novembre dernier. A défaut de s’en prendre aux pirates qui ne cessent de les narguer puisqu’on est à peu près 20 actes de piraterie, ils ont mesuré leur adresse de tir sur deux pêcheurs béninois dont l’un a rendu l’âme du fait des balles reçues. Voilà comment notre Marine se prépare pour parer aux pirates dont ils ne voient jamais la poussière. Drôle de d’entrainement !